Deprecated: wp_make_content_images_responsive est obsolète depuis la version 5.5.0 ! Utilisez wp_filter_content_tags() à la place. in /home/lastronoca/lastronomieafrique/wp-includes/functions.php on line 4777
LE MAGAZINE DES SCIENCES DE L’UNIVERS EN AFRIQUE
  • L’observatoire de l’Oukaimeden étudie les mondes aquatiques de l’étoile TOI-270

    Le système TOI 270 © L’Astronomie Afrique.

    En 2017, l’Observatoire de l’Oukaimeden (OUCA), de l’Université Cadi Ayyad et du
    Laboratoire de Physique des Hautes Energie et Astrophysique s’illustrait par sa participation à la découverte du système TRAPPIST-1, une étoile autour de laquelle orbitent au moins 7 exoplanètes rocheuses ! L’OUCA continue d’explorer le monde fascinant des exoplanètes et vient de publier une nouvelle étude 1 concernant les exoplanètes gazeuses de l’étoile TOI-270. Ces exoplanètes gazeuses ont toutes les caractéristiques pour être en fait des mondes aquatiques. Cette étude montre comment le future télescope spatial James Webb (JWST) pourra explorer la composition de l’atmosphère de ces planètes à partir de transits (passage des planètes entre l’observatoire et l’étoile TOI-270).

 

Chouqar, J., Benkhaldon, Z., Jabiri, A., Yaeger-Lustig, J., Soubkiou, A., Szentgyorgyi, A.  (2020) Properties of Sub-Neptune Atmospheres : TOI-270 system. Monthly Notices of the Royal Astronomical Society, Volume 495, Issue 1, pages 962–970, https://doi.org/10.1093/mnras/staa1198, https://arxiv.org/pdf/2004.12475.pdf

 

 

 

  • A la re-découverte du champ de tectites de la Côte d’Ivoire 

Tectite issue de la formation du cratère d’impact météoritique Bosumtwi au Ghana (ou Ivoirite) © David Baratoux

Les tectites sont des billes de verre issues d’un impact météoritique. Le champ de tectites en Côte d’Ivoire (Ivoirites) provient du cratère d’impact météoritique « Bosumtwi » au Ghana. Ces objets sont connus localement et portent le nom de « gardien de l’or » en Baoulé, en raison de leur association possible avec des gisements d’or superficiels. Elles ne contiennent elles-mêmes aucun métal précieux, mais sont précieuses aux yeux des scientifiques qui cherchent à comprendre leur formation, et la nature du matériau qui a été transformé sous forme de verre. Les dernières missions d’exploration datent de 1968 (John M. Saul). Une nouvelle équipe composée de chercheurs Ivoriens et Français sont  partis à leur recherche au cours de deux missions de terrain en 2019 et 2020. Les nouvelles découvertes montrent qu’il est possible de trouver de nouveaux objets qui seront étudiés par Pétanki Soro, étudiant en master à Abidjan (Université Félix Houphouët-Boigny).

David Baratoux, Directeur de recherche à l’Institut de Recherche pour le Développement

Instagram
YouTube
YouTube
Follow by Email